Mécanismes d’action  Abonné

Par
Publié le 04/06/2015

La pipérazine agit par son action agoniste sur les récepteurs GABA-A (qui diffèrent des récepteurs humains), ainsi que par un mécanisme anticholinergique, induisant une paralysie des parasites qui sont ensuite expulsés dans les selles de l’animal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte