Alternatives aux antibiotiques

L’ANSES demande aux filières animales de définir leurs priorités  Abonné

Par
Publié le 14/05/2018
Face au très grand nombre de produits et substances présentés comme une alternative aux antibiotiques, l’ANSES demande aux filières animales de sélectionner les classes qu’ils veulent voir évaluer en priorité.

Dès le plan Ecoantibio 1 lancé en 2012, le ministère de l’Agriculture prévoyait de « développer les alternatives permettant d’éviter le recours aux antibiotiques » et d’évaluer leur bénéfice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte