Une enquête Call Medi Call - « Le Quotidien du Pharmacien »

Vos solutions pour sortir de la crise  Abonné

Publié le 26/09/2013

Confrontée à une crise économique sans précédent, l’officine doit réagir si elle ne veut pas mourir. Honoraires de dispensations, substitution générique, commerce en ligne, développement du rayon libre accès, accompagnement des patients chroniques : sur quoi misent les titulaires pour sortir leurs entreprises de l’ornière ? « Le Quotidien » et Call Medi Call ont mené l’enquête.

Pour la majorité des pharmaciens, l’honoraire n’est pas une anticrise

Pour la majorité des pharmaciens, l’honoraire n’est pas une anticrise
Crédit photo : phanie

UNE BAISSE historique. Depuis plusieurs années, l’économie de l’officine se dégrade. Mais l’année 2012 marque un tournant : pour la première fois, le chiffre d’affaires du réseau recule. Du jamais vu. Et 2013 ne s’annonce pas mieux. Car le nouveau mode de rémunération, censé contrer la spirale infernale des baisses des prix et des volumes, n’est toujours pas en place. L’avenant relatif à l’introduction d’une part d’honoraires devait, en effet, être conclu avant le 31 décembre 2012. Or, aujourd’hui, rien n’est bouclé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte