Réforme de l’honoraire : l’USPO demande de faire pression sur l’UNCAM

Publié le 16/12/2014

À une quinzaine de jours de l’entrée en vigueur des honoraires, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) repart à la charge. « Nous pouvons arrêter cette mauvaise réforme qui n’apporte rien pour l’avenir de notre profession », affirme son président, Gilles Bonnefond, qui invite les confrères à écrire directement au nouveau directeur général de l’UNCAM*, Nicolas Revel, afin de lui demander d’ouvrir de « véritables négociations ». Déjà 500 titulaires auraient adressé un courrier à l’assurance-maladie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)