Substitution générique

Plus qu’un mois pour atteindre les objectifs  Abonné

Publié le 28/11/2013
Dans un mois, les objectifs de substitution des officines seront arrêtés. Et les titulaires sauront s’ils peuvent prétendre, ou non, à leur prime générique pour 2013. Une prime qui, en moyenne, pourrait être doublée cette année. Pas question donc de relâcher ses efforts, d’autant que le marché des génériques semble marquer le pas ces derniers mois.

DANS un mois, l’assurance-maladie arrêtera les comptes de la substitution pour 2013. Certes, les avenants n° 2 et n° 7 à la convention pharmaceutique fixant les objectifs pour cette année viennent seulement d’être publiés au « Journal officiel » (« le Quotidien » du 18 novembre). Mais le compte à rebours a bel et bien commencé le 1er janvier dernier. Et ce sont les taux de substitution calculés sur les douze derniers mois qui seront retenus par l’assurance-maladie, et non ceux des six derniers mois comme cela avait été le cas l’an passé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte