Modification de la rémunération, nouvelles missions, évolution de la formation

Les clés pour sortir l’officine de la crise  Abonné

Publié le 31/10/2011
Les clignotants de l’économie de l’officine sont au rouge. Mais des solutions pour sortir la tête de l’eau se profilent à l’horizon. En effet, le projet de loi de financement de la Sécu actuellement en discussion devrait permettre de transformer l’essai de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST). Nouveau mode de rémunération et nouvelles missions indemnisées permettront de ne plus voir l’avenir en noir.
Honoraires de dispensation et services rémunérés devraient donner un nouvel élan à l’économie des...

Honoraires de dispensation et services rémunérés devraient donner un nouvel élan à l’économie des...
Crédit photo : S. toubon

UNE BOUFFÉE d’oxygène. La profession, sur le point d’étouffer, la réclame à cor et à cri. Depuis cinq ans, sous l’effet des plans médicaments successifs, les comptes des officines s’enfoncent chaque année un peu plus dans le rouge. Les chiffres présentés lors la récente Journée de l’économie, organisée par « le Quotidien », confirment cette tendance avec, pour la première fois, une activité en recul (voir notre dossier page 7).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte