Le pharmacien correspondant n’est pas mort  Abonné

Publié le 13/10/2011

Alors qu’il semblait remis en cause par le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur la pharmacie d’officine, le pharmacien correspondant ressurgit. Sans être désigné comme tel, il réapparaît en effet dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2012. L’article 39 indique qu’une rémunération peut être versée au pharmacien en contrepartie du respect d’engagements individualisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte