Réforme de la rémunération

La longue marche vers l’honoraire  Abonné

Publié le 29/10/2012
Les députés ont entamé l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013. Un PLFSS qui, une fois de plus, devrait peser sur l’économie des officines (voir notre dossier pages 7 à 26). En effet, les mesures de maîtrise médicalisée et les nombreuses baisses de prix prévues ne seront pas sans conséquences pour les comptes des pharmacies. L’honoraire de dispensation peut changer la donne. Mais les conditions de sa mise en place suscitent quelques réserves.
La nature des revenus de l’officine va changer

La nature des revenus de l’officine va changer
Crédit photo : S. TOUBON

LES PLANS Médicament se suivent et se ressemblent. « Ce PLFSS va encore accélérer la baisse de marge », craint Gilles Bonnefond, qui évalue la perte pour le réseau en 2013 de 300 à 350 millions d’euros. Un nouveau coup de massue pour la pharmacie qui, selon le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), subit déjà actuellement de plein fouet les mesures prises pour 2012. « Le mois de septembre est très mauvais et de nombreuses officines vont être déstabilisées », déplore-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte