Convention avec l’assurance-maladie

Ils ont signé !  Abonné

Publié le 10/04/2012
Les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie ont signé mercredi dernier une nouvelle convention, valable cinq ans. Celle-ci va bien au-delà des accords de tiers payant jusqu’à présent conclus. Le texte prévoit en effet de déconnecter la rémunération des pharmaciens du prix des médicaments, en introduisant progressivement une part d’honoraires. Il offre également la possibilité aux titulaires d’être rémunérés pour l’accompagnement de patients ou pour la réalisation d’objectifs de substitution générique.
Philippe Gaertner (FSPF), Frédéric van Roekeghem (UNCAM), Gilles Bonnefond (USPO) et Michel...

Philippe Gaertner (FSPF), Frédéric van Roekeghem (UNCAM), Gilles Bonnefond (USPO) et Michel...
Crédit photo : S. toubon

?LES TROIS présidents des syndicats d’officinaux n’ont pas tremblé. Mercredi 4 avril, Philippe Gaertner, président de la FSPF (1), Gilles Bonnefond, président de l’USPO (2), et Michel Caillaud, président de l’UNPF (3), ont paraphé une nouvelle convention avec l’assurance-maladie. Une convention qui marque un tournant pour la profession. Car le texte signé la semaine dernière fait entrer l’officine dans l’ère des honoraires et des missions rémunérées. « C’est une satisfaction pour nous, déclare Philippe Gaertner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte