Les négociations ont démarré

Remises génériques : les syndicats militent pour un taux à 50 %  Abonné

Publié le 20/02/2014
À l’heure de la concertation menée par le ministère de la Santé, les trois syndicats de pharmaciens revendiquent la fixation rapide d’un taux de remises génériques le plus élevé possible, soit à 50 %. L’arrêté de fixation du taux sera cosigné par les ministères du Budget et de la Santé.

ALORS QUE la concertation pour fixer le plafond de remises sur les génériques a commencé début février, lors de la réunion du comité de liaison État-officine, les syndicats de pharmaciens rappellent l’importance du générique dans la survie de nombreuses pharmacies. Les présidents d’Ile-de-France des trois syndicats se sont exprimés en faveur d’un plafonnement « fixé le plus rapidement possible et le plus proche de 50 % » (voir page 2). Les présidents nationaux confirment un positionnement similaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte