La nouvelle rémunération à l’épreuve du comptoir

Quand le patient découvre l’honoraire  Abonné

Publié le 16/04/2015
Instaurés depuis le 1er janvier 2015, les honoraires restent mal compris, sinon ignorés de la majeure partie des patients. Il ne s’agit cependant que d’une période de transition. L’instauration d’un système d’information au 1er juillet doit permettre de leur donner plus de clarté.

PRÈS DE QUATRE mois après son introduction, l’honoraire à la boîte a encore du mal à se faire une place dans le paysage officinal. Il reste contesté par une partie du monde syndical (voir ci-dessous). Il suscite également l’interrogation et l’incompréhension des patients. Voire leur indignation. « Personne ne comprend ou ne croit que c’est une « substitution » de marge et non un complément dans la poche du pharmacien… », déplore un titulaire sur le site lequotidiendupharmacien.fr.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte