La contribution économique des pharmacies quantifiée

Menacés, les officinaux britanniques se défendent  Abonné

Par
Publié le 03/10/2016
Face aux coupes budgétaires prévues par le gouvernement anglais sur les services pharmaceutiques, à hauteur de 170 millions de livres à partir du 1er octobre, le Pharmaceutical Services Negotiating Comittee (PSNC)* multiplie les initiatives pour défendre les officinaux. Il a demandé au cabinet PwC de quantifier la contribution économique des pharmaciens anglais au système de santé à travers 12 services proposés aux patients.
pppp

pppp
Crédit photo : S. TOUBON

En décembre 2015, le gouvernement anglais annonçait des mesures d’économie extrêmement fortes dans le domaine de la santé, afin d’atteindre une économie de 22 milliards de livres (25 milliards d’euros) d’ici à 2021. La mise en place de ces mesures, au 1er octobre prochain, vise une économie de 170 millions de livres (197 millions d’euros) pour le seul secteur de l’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte