Tiers payant dans les Hauts-de-France

Les pharmaciens otages d'une mutuelle  Abonné

Par
Publié le 17/10/2016
Les problèmes internes d'une mutuelle ont entraîné un grand nombre de radiations de ses adhérents, mais elle refuse également de payer le ticket modérateur de bénéficiaires attestant pourtant de la validité de leur carte.

« Nous agissons en preneurs d'otage. Pour prouver que l'otage est encore en vie, et toucher la rançon, on le photographie avec le journal du jour : on va photographier nos clients avec « le Quotidien du pharmacien » du jour en main ! », s'exclame Éric Bot, pharmacien à Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais). En cause, la quantité de refus de paiement de la part de la Mutuelle générale de santé (MGS), laquelle conteste l'adhésion d'adhérents, et demande aux pharmaciens d'en prouver la validité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte