Installation des médecins

Les maires des petites villes veulent revoir les règles  Abonné

Publié le 15/02/2016
À la veille de la Grande conférence de la santé qui s’est tenue la semaine dernière, à Paris, l’Association des petites villes de France (APVF) pointe à nouveau les risques de désertification médicale qui touche de très nombreuses communes. Pour y remédier, elle propose notamment de revoir les règles d’installation des médecins.
Il faut trouver une solution à la désertification médicale

Il faut trouver une solution à la désertification médicale
Crédit photo : Phanie

Le problème de la désertification médicale s’étend dans l’Hexagone. Une étude réalisée par l’Association des petites villes de France (APVF) montre ainsi « une fragilisation de l’offre de soins dans les petites villes qui se manifeste par plusieurs phénomènes : disponibilité des soins insuffisante, particulièrement dans le domaine de la médecine spécialisée, vieillissement des praticiens qui touche la médecine générale et spécialisée et difficulté de ces praticiens à trouver des remplaçants ». Mais la désertification médicale ne concerne pas uniquement les territoires ruraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte