Le ministère de la Santé opposé à la dérégulation, confirme l’UNPF  Abonné

Publié le 18/09/2014

A son tour reçue par le cabinet de Marisol Touraine, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) dit avoir trouvé une oreille attentive aux revendications des pharmaciens. « Le ministère s’est déclaré opposé à une déréglementation sauvage de la profession et a précisé que la santé publique sera toujours privilégiée », se félicite le syndicat. Toutefois, comme Marisol Touraine l’avait indiqué à la présidente de l’Ordre, Isabelle Adenot, le statu quo est impossible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte