Le fonds « InterPharmaciens » en questions  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 28/02/2019

• Pour qui ?

Prenant la forme d'un complément d'apport personnel, le fonds l'adresse à tout primo-accédant, indépendant, s'installant en SELAS, SELARL, SPFPL. Il peut également intervenir pour le rachat de parts de société ou de reprise de fonds de commerce.

• Pour quel montant ?

Le montant maximum est de 500 000 euros et jusqu'à 75 % de l'apport global du jeune investisseur. Il s'agit de quasi-fonds propres subordonnés au prêt bancaire.

• Sous quelle forme ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte