Sécurité sociale des étudiants

L’ANEPF pour un retour dans le régime général  Abonné

Publié le 26/02/2015
L’Assemblée générale de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) a rassemblé plus de 310 étudiants en pharmacie à Lyon du 20 eu 22 février. À cette occasion, Maxime Villoria, représentant des étudiants lyonnais, fait le point sur les principales préoccupations de l’association.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Que pensez-vous du placement sous sauvegarde judiciaire de la mutuelle des étudiants (LMDE) ?

MAXIME VILLORIA.- Cela ne nous a pas vraiment surpris. L’ANEPF, via le réseau des associations de la FAGE*, réclame d’ailleurs des actions plus fortes de la part des pouvoirs publics. Nous demandons la suppression du régime dérogatoire de Sécurité sociale des étudiants et leur retour dans le régime général. Les mutuelles étudiantes sont source d’énormément de complications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte