Prévention de l'infection par le VIH

La PrEP sera coût-neutre avec l'arrivée des génériques  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 28/11/2016
Une des critiques récurrentes des détracteurs de la prophylaxie pré-exposition réside dans son coût. Selon deux études, une Néerlandaise et une Française, les gains occasionnés par les contaminations évitées contre balanceraient les prescriptions d'un traitement anti rétroviral prophylactique, surtout avec l'arrivée prochaine des versions génériques du Truvada.

Dans une étude parue récemment dans le « Lancet Infectious Disease », une équipe de chercheurs néerlandaise menée par le Dr Brooke Nichols du centre médical Erasmus ont démontré que l'emploie de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) comme moyen de prévention des contaminations par le VIH au sein de la communauté des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH) est coût efficace.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte