Vaccination HPV

La couverture varie selon les pays  Abonné

Publié le 19/03/2015
En Europe, la couverture vaccinale HPV varie selon les politiques de santé et les mentalités nationales. Alors qu’elle est de l’ordre de 80 % dans plusieurs pays, elle reste très insuffisante en France.

LES PAPILLOMAVIRUS (HPV) 16 et 18, sont à l’origine de 70 % des cancers du col utérin et des lésions précancéreuses vulvovaginales, ainsi que de 80 % des cancers anaux. Deux vaccins sont disponibles dont le vaccin quadrivalent dirigé contre les HPV 16 et 18, 6 et 11. Les études ne montrent pas de responsabilité de la vaccination dans la survenue de maladies immuno-neurologiques. Celles-ci sont « attendues » en dehors de toute vaccination insistent les experts ; la surveillance se poursuit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte