Réforme de la rémunération

La contestation s’organise en Ile-de-France  Abonné

Publié le 20/02/2014
La réforme de l’honoraire soulève toujours de nombreuses questions chez les pharmaciens. Inquiets, les présidents de syndicats franciliens ont écrit à leurs représentants nationaux pour leur faire part de leurs points de désaccord et tenter d’y voir plus clair.

LA RÉFORME de l’honoraire continue d’agiter la profession. Si la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) croit dans le protocole d’accord signé début janvier avec l’assurance-maladie, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) n’a paraphé ce texte que du bout des doigts. Et avec la ferme intention de renégocier la modification de la marge dégressive lissée (MDL) envisagée. Quant à l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), elle a carrément refusé de signer le protocole d’accord.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte