Vente en ligne de médicaments

Front uni contre le projet de loi ASAP  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 20/02/2020

Au cours d’une réunion, lundi dernier, avec les représentants du cabinet du ministère de la Santé et du ministère de l’Économie et des Finances, la présidente du Conseil de l’Ordre des pharmaciens, l’Académie de pharmacie, les deux syndicats de la profession et les étudiants en pharmacie se sont fermement opposés à l’assouplissement de la vente en ligne de médicaments, notamment via des plateformes telle qu’il est proposé à l’article 34 du projet de loi d'accélération et de simplification de l'action publique (ASAP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte