Des scénarios jugés inacceptables  Abonné

Publié le 09/01/2014

L’ASSURANCE-MALADIE aura-t-elle profité de la trêve des confiseurs pour corriger le tir ? La réponse tombera dans la journée. Quoi qu’il en soit, elle ne semble pas avoir le choix si elle veut voir les négociations sur la nouvelle rémunération aboutir. Car les simulations présentées le 18 décembre sont loin de faire l’unanimité. Celles-ci « conduisent à une remise en cause profonde des modèles d’évolution de la rémunération de dispensation jusqu’alors envisagés », estime Philippe Gaertner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte