L’attitude des Français face au dépistage

Des résultats contrastés selon les cancers  Abonné

Publié le 12/10/2015
Mis en place avant le premier plan Cancer en 2005, l’observatoire Edifice Roche répond à un double objectif : favoriser les diagnostics précoces et mieux comprendre les comportements et l’adhésion de la population française face aux recommandations de dépistage et de prévention des cancers.

L’enquête Roche permet de mesurer la participation à l’ensemble des procédures de dépistage allant au-delà des données du dépistage organisé (DO). Elle apporte également un éclairage sur la répétition de ces dépistages dans le temps et le respect des préconisations et des intervalles entre deux dépistages. La quatrième vague de l’observatoire Roche conduite en 2014 met en évidence plusieurs enseignements. La participation de la population française se stabilise et apparaît corrélée à l’ancienneté de la mise en place d’un DO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte