Études de santé

Des expérimentations pour réformer la PACES  Abonné

Publié le 05/01/2015
Très fortement critiquée depuis sa mise en place en 2010, la Première année commune des études de santé (PACES) est considérée comme un échec par les étudiants en pharmacie. Cette année, des projets d’expérimentations ont été élaborés afin de tenter de l’améliorer. Ils seront mis en place à la rentrée 2015.

RÉFORMER la réforme, tel est l’objectif des projets d’expérimentations portant sur l’admission dans les études de santé. En effet, depuis sa mise en place, la Première année commune des études de santé (PACES) n’a pas réussi à empêcher le « gâchis humain » de ceux qui échouent au concours. La loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, publiée le 22 juillet 2013, prévoyait donc de tester de nouvelles conditions de réorientation pour les étudiants inscrits en PACES et de diversifier le profil des étudiants admis en deuxième année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte