Chez le médecin  Abonné

Publié le 03/03/2014

Après une phase préictérique de 3 à 7 jours, faite de symptômes non spécifiques (nausées, asthénie, anorexie, parfois fièvre, arthralgies et urticaire) survient l’ictère (globalement rare) qui dure 2 à 3 semaines. Mais l’infection est asymptomatique dans 90 % des cas.

Les transaminases sont constamment augmentées, jusqu’à 10 à 30 fois la valeur supérieure de la normale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte