Première sous-préfecture sans généraliste

Château-Chinon : les pharmaciens se mobilisent  Abonné

Publié le 12/02/2015
Depuis le 31 janvier, la Nièvre est le premier département français dont la sous-préfecture est sans médecin généraliste. Au-delà d’une baisse d’activité de leur officine, les deux pharmaciens de Château-Chinon craignent pour la santé d’un bassin de vie de 7 000 habitants.

PREMIÈRE sous-préfecture de l’Hexagone à être désertée en l’espace d’un an par la totalité de ses médecins généralistes, Château-Chinon (Nièvre) est le théâtre d’une importante mobilisation de sa population, sous la conduite de ses deux pharmaciens. François Poirier et François Neau, titulaires des deux officines de la commune sont à l’origine, avec d’autres habitants, dont de nombreux professionnels de santé, d’une association citoyenne destinée à soutenir la reconstitution d’un réseau de médecine générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte