Las des promesses non tenues, déçu des syndicats

Aux armes pharmaciens !  Abonné

Publié le 08/09/2014

Le mensonge et la bassesse de nos gouvernements au garde-à-vous de Monsieur Leclerc ne vous font pas réfléchir et vous révolter ? Où êtes-vous passés les petits étudiants qui ont trimé six ans pour avoir un diplôme que l’on veut maintenant réduire à néant ? Où sont les belles promesses de nous intégrer dans le système de santé en nous offrant des « missions » qui nous rapportent que le temps passé à faire du travail de prévention et de conseil à nos patients qui, malheureusement, n’ont pas toujours le conseil et le soutien de leurs premiers soignants ? Et tout ça pour la monnaie-du-pape !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte