Plan « urgences »

Agnès Buzyn dégage 750 millions d’euros  Abonné

Par
Publié le 12/09/2019

Le gouvernement a mis 12 propositions et 750 millions d’euros sur la table pour sortir de la crise des urgences qui sévit depuis près de six mois dans l’Hexagone. Cette refonte du dispositif des urgences qui comprend outre la création d’un « service d’accès aux soins » (SAS), plateforme opérationnelle dès l'été 2020, l’admission directe des personnes âgées, un recours accru à la télémédecine et à la médecine de ville ou encore l’élargissement du champ de compétences des personnels soignants, ne suffit cependant pas à calmer la colère des soignants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte