Cinquième branche de la Sécurité sociale

Les étudiants en santé planchent sur le grand âge  Abonné

Par
Publié le 23/06/2020
Les étudiants en santé, réunis sous 11 fédérations, apportent leur contribution aux travaux en cours sur le grand âge et la perte d’autonomie. Parmi eux, les étudiants en pharmacie sous la bannière de l’ANEPF.

Parce qu’ils seront nécessairement concernés par le grand âge au cours de leur exercice professionnel, les étudiants en santé s’impliquent dans le débat actuel sur la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale consacrée à la perte d’autonomie. Cette démarche révèle une mutation des mentalités car c’est dans l’interprofessionnalité et dans l’évolution commune de leurs métiers et de leurs études, que les futurs diplômés abordent ces thèmes et formulent 33 propositions, souvent applicables par différentes professions de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte