Publicité trompeuse

Une action collective contre Leclerc  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 05/03/2020

Acte deux du litige qui oppose l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) au Galec, la centrale d’achats des supermarchés Leclerc. En décembre, le tribunal de commerce de Créteil avait condamné le Galec à verser 30 000 euros de dommages et intérêts à l’UDGPO pour publicité trompeuse sur la présence de pharmaciens dans toutes ses parapharmacies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte