Cour européenne de justice

« Un choix politique », selon Celesio  Abonné

Publié le 18/07/2009

LE GROSSISTE allemand Celesio, dont on sait qu’il aurait espéré pouvoir créer des chaînes de pharmacie si la décision avait été favorable, estime que l’arrêt de la Cour européenne de justice « a l’avantage de mettre enfin les choses au clair, et permet maintenant de savoir ou l’on va ». « Il s’agit d’un choix politique que nous ne pouvons ni ne voulons changer », déclare le P-DG de Celesio, Fritz Oesterlé, au site d’information pharmaceutique allemand « Apotheke adhoc ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte