Affaire de la publicité Leclerc

Retour devant la justice  Abonné

Publié le 22/06/2009

LES GROUPEMENTS Univers Pharmacie et Direct Labo, et les syndicats UNPF* et USPO** ne désarment pas. Ils comptent poursuivre le bras de fer qui les oppose depuis un an à Michel Édouard Leclerc après la diffusion par ce dernier d’un spot télé dans lequel le patron de magasins de grande distribution prétendait pouvoir vendre les produits de médication officinale 25 % moins cher dans ses parapharmacies. D’abord condamnés, les centres Leclerc avaient été relaxés en appel. Les deux groupements et les deux syndicats avaient alors déposé un recours qui vient d’aboutir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte