Tribune Libre

Réflexions autour d’un échec judiciaire  Abonné

Publié le 12/04/2010

Crédit photo : dr

ET DE TROIS… Après deux échecs en appel et en cassation lors de la précédente campagne, les représentants des pharmaciens impliqués dans la contestation de la dernière campagne Leclerc viennent d’essuyer un nouveau revers devant la Cour d’appel de Colmar. Les demandeurs (Univers Pharmacie, l’UGDPO et la société Direct Labo) voyaient dans la campagne Leclerc, d’une part une publicité de nature à induire en erreur au sens de l’article L 121-1 du code de la Consommation, et, d’autre part, des faits de concurrence déloyale ou parasitaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte