EMA

Pourquoi pas Lyon ?  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 07/07/2016

Après l'Italie, l'Allemagne, la Suède, le Danemark, la Roumanie, la Bulgarie, la Croatie… la France se porte candidate pour accueillir l'Agence européenne du médicament (EMA), dont le bail londonien va expirer avec le Brexit britannique. La députée européenne Françoise Grossetête a soumis l'idée de la relocaliser à Lyon à la fois au maire de la ville Gérard Collomb, à la ministre de la Santé Marisol Touraine et au commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte