Communication vers le grand public

L’Ordre décidé à faire le ménage  Abonné

Publié le 10/09/2009

Après le Giphar, c’est au tour du groupe PHR (enseignes PharmaRéférence et Viadys) d’être poursuivi en justice par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP). En cause : la vaste campagne de communication (presse, radio, affiches, Internet) engagée par le groupement autour du slogan « Vous donner toutes les raisons de nous préférer », et qui aurait, selon Isabelle Adenot, présidente du CNOP, provoquée l’indignation d’une partie de la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte