États-Unis

Le glyphosate « facteur substantiel » de cancer  Abonné

Par
Pascal MARIE -
Publié le 25/03/2019

La justice fédérale américaine a estimé que le Roundup avait été « un facteur substantiel » dans le déclenchement du cancer d'un septuagénaire. Atteint d'un lymphome non hodgkinien, Edwin Hardeman a toujours été convaincu que sa pathologie était liée au glyphosate présent dans cet herbicide. Après évaluation des éléments scientifiques, le jury est allé dans le sens du plaignant. Une décision qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour Bayer (qui a acquis Monsanto en 2018), alors que 700 affaires similaires sont en attente de jugement au tribunal fédéral de San Francisco.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte