Publicité Leclerc

Le Collectif des groupements désapprouve l’idée d’un procès  Abonné

Publié le 15/04/2010

Le CNGPO (Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine) déplore l’action en justice entreprise par l’UDGPO (Union des groupements de pharmaciens d’officine) contre la publicité de Michel-Edouard Leclerc sur le médicament. Dans un communiqué, le CNGPO, qui fédère 14 groupements, indique que « la convoitise de Leclerc sur le médicament doit être combattue sur le terrain et non dans une cour de justice ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte