Le braquage était presque parfait

Par
Publié le 12/06/2015

Un pharmacien d’Ottawa, au Canada, est accusé de méfait public, de fraude et de complot pour commettre un acte criminel. L’affaire remonte à la fin du mois d’octobre 2014 : le titulaire est braqué par un homme armé d’un couteau qui repart avec une importante quantité de médicaments sous le bras. Le pharmacien, Waseem Shaheen, porte alors immédiatement plainte. Mais, interrogé par les policiers sur le déroulement des faits, l’officinal canadien s’emmêle quelque peu les pinceaux et éveille les soupçons des enquêteurs. Pour eux, le pharmacien aurait lui-même orchestré son propre braquage.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)