Déficit de la Sécurité sociale

La faute à la fraude, selon les Français  Abonné

Publié le 28/11/2013

UNE TRÈS LARGE majorité de Français (70 %) en sont sûrs, le déficit de la Sécurité sociale est essentiellement dû à des abus et des fraudes en tout genre, selon un sondage réalisé par OpinionWay pour « Le Figaro »-Weber Shandwick*. Ce sentiment dépasse largement la mauvaise organisation du système de soins (48 %), le système de négociation du prix des médicaments (47 %), la CMU (39 %) et le vieillissement de la population (36 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte