Pharmacien d’Auch

Fin de la grève de la faim  Abonné

Par
Publié le 23/06/2014

ÉRIC MILLERET a stoppé sa grève de la faim après 19 jours, et 6 kg perdus (voir notre édition du 2 juin 2014). Le pharmacien auscitain avait entamé cette action spectaculaire pour protester contre le refus du transfert de son officine. En y mettant fin, il souhaite montrer sa bonne volonté, alors que divers contacts et informations, lui laissent entrevoir une fin heureuse à son combat. La balle est désormais dans le camp du tribunal administratif qui devrait statuer prochainement sur son dossier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte