Au Québec, la purge continue chez les pharmaciens Proxim

Par
Marie Bonte -
Publié le 13/07/2015

Deux pharmaciens sur trois parmi les 250 titulaires sous enseigne Proxim se sont d’ores et déjà acquittés d’une amende de 12 500 dollars (11 300 euros) chacun pour enfreinte au Code de déontologie, évitant sanctions disciplinaires et même radiation. Au total, plus d’un million de dollars (900 000 euros) ont été ainsi collectés par l’Ordre des pharmaciens dans le cadre d’une opération d’envergure visant à assainir les pratiques commerciales de ses membres.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)