Développement professionnel continu

La fin annoncée de l’obligation annuelle  Abonné

Publié le 19/03/2015
Très prochainement, l’obligation de développement professionnel continu devrait passer d’annuelle à triennale, voire biennale. Une évolution guidée par des contraintes budgétaires, jugée néfaste par l’UTIP pour la profession.

D’ICI À LA FIN DU MOIS, le gouvernement devrait faire des annonces sur la réforme du Développement professionnel continu (DPC). « Et il ne faut plus espérer que l’obligation de DPC - et donc son financement - reste annuelle, évoque Alain Guilleminot, président de l’UTIP. Étant donné les difficultés budgétaires du DPC, on s’attend à ce qu’il devienne obligatoire une fois tous les trois ans ou, au mieux, une fois tous les deux ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte