Vigilance requise  Abonné

Publié le 05/03/2020

Contre-indications (en dehors de la grossesse et de l’allaitement)

- AINS : ne doivent pas être utilisés en cas d’antécédent d’allergie ou d’asthme provoqué par la prise de médicaments de la même famille ou de la famille de l’aspirine, d’antécédent de saignement ou de perforation digestifs lié à la prise d’AINS, d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, de maladie grave du foie, d’insuffisance cardiaque ou d’insuffisance rénale grave.

- Amitriptyline : glaucome, adénome prostatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte