Traitement curatif  Abonné

Par
Publié le 13/01/2020

Les patients ayant contracté le virus grippal peuvent bénéficier de l’administration d’un inhibiteur de la neuraminidase (zanamivir = Relenza, oseltamivir = Tamiflu, Ebilfumin), qu’ils aient ou non été antérieurement vaccinés (l’échec de la vaccination ne sous-entend pas que l’inhibiteur sera inactif : les modes d’action des deux types de médicaments diffèrent radicalement). L’oseltamivir s’administre par voie orale, contrairement au zanamivir qui agit au niveau des bronches (poudre pour inhalation).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte