La minute Juridique

La préparation des doses à administrer

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 06/06/2016

La préparation des doses à administrer est l'une des nouvelles options proposées aux pharmaciens pour aider leurs patients les plus âgés. Une pratique qui, après avoir peiné à trouver sa légitimité, doit aujourd'hui répondre à des règles strictes.
Face à des produits de santé de plus en plus techniques, les personnes âgées ont besoin d’être aidées. Par leur proximité avec les patients et leur expertise du médicament, les pharmaciens sont les mieux placés pour garantir la qualité et l’organisation de la PDA.

Cette pratique est-elle autorisée ? 

Aucun texte n’interdit, ni n’autorise expressément le déconditionnement puis le reconditionnement des spécialités sous forme de piluliers. Cette brèche a ouvert un débat et entraîné des litiges portés devant les tribunaux et les instances disciplinaires de l’Ordre. Après une période d’incertitude juridique, la jurisprudence ainsi que la doctrine ordinale acceptent cette pratique. A condition qu'elle soit assortie de précautions et de garanties.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)