Affichage des prix : des anomalies dans trois officines sur cinq

Affichage des prix : des anomalies dans trois officines sur cinq

Marie Bonte
| 22.06.2017
  • prix

Deux ans après la disparition de la vignette et l’introduction des honoraires de dispensation, la DGCCRF fait le point sur l’affichage des prix en officine. Près des deux tiers des pharmacies semblent ne pas avoir encore assimilé la totalité de ces nouvelles règles.

Le 1er juillet 2015, la vignette disparaissait du paysage officinal. Cette suppression était accompagnée de nouvelles obligations quant à l’affichage du montant des honoraires et des règles de fixation du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
PHILIPPE L Pharmacien 26.06.2017 à 13h37

Pour aller travailler (à pieds), je passe devant un hopital, les bureaux de la DGCCRF et deux sociétés de matériel médical assez proches les uns des autres. Les deux magasins de materiel médical ont Lire la suite

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 22.06.2017 à 22h23

Le shadok est français, de base, faut pas s'étonner.

Répondre
 
DOMINIQUE R Pharmacien 22.06.2017 à 18h20

Ces messieurs ont vraiment l'art de couper les cheveux en quatre, force est de constater que nos gouvernants en matière d'étourderies de gestion personnelle et de salaires familiaux versés par l'état Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 22.06.2017 à 17h56

J'ai toujours adoré l'expression: "choc de simplification"...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires