La Croix-Rouge dénonce une paupérisation de la jeunesse

La Croix-Rouge dénonce une paupérisation de la jeunesse

Christophe Micas
| 01.06.2017
  • Croix rouge

Renoncement aux soins et sauts de repas faute d'argent sont le quotidien de nombreux étudiants, dénonce la Croix-Rouge dans un rapport rendu public hier.

« En France, un jeune sur cinq a renoncé aux soins », relève la Croix-Rouge française dans un rapport publié mercredi. Et pour l'organisme, ne pas se faire soigner est un premier indice de la précarité. Ce n'est pas tout : selon son président, Jean-Jacques Eledjam, 13 000 étudiants parisiens sautent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires