Prescription en DCI - En progrès

Prescription en DCIEn progrès

Charlotte Demarti
| 29.05.2017

La prescription en dénomination commune internationale (DCI) est en constante progression depuis 2015, selon une étude menée par le Vidal auprès des professionnels de santé. Toutefois, certains médecins, et surtout les spécialistes libéraux, restent encore très attachés à la prescription en nom de marque.

Alors que la prescription en dénomination commune internationale (DCI) est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2015, qu’en est-il sur le terrain ? Pour le savoir, le Vidal a interrogé, en mars, 2 053 professionnels de santé, dont 223 pharmaciens d’officine, via un questionnaire en ligne.

Au total, les pharmaciens constatent au comptoir que 50 % des ordonnances sont rédigées en « DCI accompagnée du nom de marque » (comme l’autorise la loi) et 18 %...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
anticancéreux

Entretiens anticancéreux oraux : quelle rémunération ?

Les négociations suivent leur cours entre les syndicats de pharmaciens et l'assurance-maladie. Réunis ce matin, les différents acteurs ont présenté leurs propositions pour une juste rémunération. En préambule, le directeur de... Commenter

Partenaires