Dispensation à l'unité : une fausse bonne idée selon le président de Cyclamed

Dispensation à l'unité : une fausse bonne idée selon le président de Cyclamed

Mélanie Maziere
| 23.05.2017
  • Dispensation à l'unité

Le président de Cyclamed, Thierry Moreau Defarges, estime que la vente de médicaments à l'unité est une « fausse bonne solution ».

Rappelant que la consommation de médicaments ne cesse de baisser en France depuis 10 ans alors même que la population augmente, Thierry Moreau Defarges fustige dans un article publié dans « La Tribune » l'idée que la vente de médicaments à l'unité réglerait le problème de la mauvaise observance (lire également notre article « ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 11 Commentaires
 
MORGAN R Pharmacien 28.05.2017 à 16h32

La délivrance à l'unité n'apporte pas grand chose tant en au niveau du gaspillage qu'au niveau de l'amélioration de l'observance.
Toutefois, si celle-ci est pas accompagnée de la délivrance à la Lire la suite

Répondre
 
JEAN-FRANCOIS C Paramédicaux 24.05.2017 à 10h15

Les allemands et les anglais sont probablement des inadaptés puisqu'ils dispensent à l'unité.

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 24.05.2017 à 11h51

Ce sont plus probablement des adaptés . Les cultures dans ces pays sont différentes , l'éducation probablement aussi . Vu les problèmes qu'on a avec la substitution et l'éducation à la santé , c'est Lire la suite

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 24.05.2017 à 14h45

Normal certains "français" souffrent de la PDSM12(QI -10%)surtout chez les "ENFANTS" alors les "adultes c'est trop tard et à se demander si la future génération n’agrandira pas le pourcentage"

Répondre
 
pierre g Pharmacien 24.05.2017 à 09h00

enfin un Monsieur qui nous defends et comprend les enjeux et les difficultes de la profession.Ce monsieur devra faire partie du prochain groupe de travail!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
 
HERVÉ P Pharmacien 24.05.2017 à 07h53

Prescription en semaines:Il suffit de l'imposer par décret dans le code de la sécu et de supprimer les boites de de 30 et de 90

Répondre
 
BENEDICTE L Pharmacien 23.05.2017 à 19h45

Tout est dit
Les conditionnements sont adaptés
Ce sont les prescriptions qui ne le sont pas
Mais les médecins n'ont pas été augmentés ? Ils ne font rien

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires