À la Une - La vente à l'unité, argument électoral

À la UneLa vente à l'unité, argument électoral

Marie Bonte, Mélanie Maziere
| 07.02.2017

Le médicament s'invite dans la campagne pour l'élection présidentielle, et, avec lui, la dispensation à l'unité, présentée par trois candidats comme source d'économies. Cet éclairage médiatique relance le débat au sein de la profession, toujours en attente des conclusions du rapport d'évaluation sur l'expérimentation de 2015.

  • vente à l'unité

C’est l’une des surprises de cette campagne électorale : la santé monte à la tribune de l’élection présidentielle. Jamais, en effet, il n’aura été autant question de la santé des Français et de leur système de soins dans les discours des candidats. Autre fait inédit, ces programmes évoquent, pour certains de manière très détaillée, les mesures préconisées dans le secteur du médicament.

Parmi elles, la vente des médicaments à l’unité. Si ce dispositif ne fait pas l’unanimité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires